Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2006

Témoignage

 

L’histoire de mamie, Louise de son prénom, débute au décès de mon grand-père…c'est-à-dire mi-janvier 2000 et se situe dans le Centre.Je ne peux, hélas, donner plus de détails (noms, lieux) sous peine que l’on se retourne contre moi.

A l’époque, elle avait 69 ans….et après trente années de mariage, le moins que l’on puisse dire est qu’elle était anéantie.

Psychologiquement fragile, ma grand-mère, malgré mon soutien et celui de maman (sa fille), avait trouvé refuge dans l’alcool….

Ce qui fût pour ma mère et moi, je l’avoue un calvaire !

Suivi par un psychiatre, qui la soignait pour dépression nerveuse, elle absorbait ses médicaments, qui associés aux boissons alcoolisées la rendait parfois comateuse….

Maman vivant à Paris, descendait régulièrement……..

Tant bien que mal, nous avons soutenu mamie qui au bout d’une année à commencer à revivre de nouveau et nous avons eu de franchement bons moments.

Mon époux et moi l’emmenions partout ou il était possible de l’emmener, même à Disneyland…..et pour vous dire combien elle avait retrouvée la pêche, elle est montée dans Space Mountain !!!

D’où elle était redescendue les cheveux ébouriffés en me disant, « heureusement que tu n’y es pas allé, car tu aurais eu peur !!! »

Mamie était coquette, autonome et prenait son bus tous les jours pour venir voir ses arrière petits enfants à la maison…..

 

Et puis, elle a rencontré un homme, nommé Pierre de deux ou trois ans de moins qu’elle.

Physiquement de même type que papi, elle nous a dit qu’elle recherchait avant tout une compagnie, la solitude lui pesait…..

Ce que maman et moi avons fort bien compris et puis nous étions soulagé quelque peu qu’un nouveau relais la soutienne.

Lorsque nous l’avons rencontré, il paraissait bien, ne buvait pas, ne fumait pas, pas vulgaire….peut-être un peu paysan mais bon…..question de goût !

Seul point défaillant, qui peut-être avec le recul aurai du nous alerter, il était sous curatelle….

Impossible d’en connaître les causes, il évitait d’aborder le sujet.

Mais bon, maman et moi n’allions pas régenter la vie de mamie…..

Tout c’est très bien passé la première année…..

 

2003 changements notables de comportement de la part de Pierre, qui visiblement se sent maintenant à son aise et pense ne plus rien avoir a redouté de nous, donc il révèle enfin sa véritable personnalité….

Nous constatons mon mari et moi, qu’il y a de plus en plus souvent de l’alcool présent sur la table et que lorsque l’on repart les bouteilles sont vides…finalement première découverte Pierre aime plus que bien l’alcool !!!

Mamie commence à se plaindre de plus en plus fréquemment qu’il lui interdise de dépenser son argent pour des broutilles…..plus de crèmes de beautés qu’il trouve inutile, plus de bonbons pour les arrières petits enfants de mamie cela coûte trop cher !!!

En revanche, Monsieur ne se refuse rien.

Il faut savoir que mamie bénéficie d’une confortable retraite et se grâce essentiellement a papi et a sa reconversion, car il avait pensé a la mettre a l’abri du besoin.

Pierre lui, sous curatelle perçoit des mains de sa tutrice 30 euros par semaine !!!

Donc forcément, les beaux habits, les réparations voiture c’est mamie qui paie.

Deuxième découverte, Pierre est vénal….

Il continue en devenant de plus en plus désagréable lors de nos visites chez mamie…….mes enfants ceci cela, mon mari ceci cela, moi ceci cela, bref toujours une saloperie à nous sortir !

Un jour, je mets mamie au pied du mur en lui faisant remarquer qu’elle ne le reprend jamais et que si cela perdure nous risquons de nous fâcher.

Sous l’emprise psychologique de cet homme qui sait fort bien la manipuler, a grand renfort d’alcool et de médicaments (mais nous ne savions pas encore pour les médicaments) elle décide de donner raison a Pierre qui pour le coup devient franchement odieux !

Résultat, je décide de couper court avec ma propre grand-mère……pour préserver mes enfants, mon mari et moi aussi…..

Pierre jubile, et hop un lien gênant de coupé…..il reste encore maman….qui téléphone tout de même régulièrement…..

Car hélas, nous sommes la seule famille qui reste à mamie.

Quelques temps plus tard, maman essaie désespérément de joindre mamie….elle fini par tomber sur Pierre, qui lui dit qu’elle est dans un CHS, que la police est venue, qu’elle l’a frappé !

Maman me téléphone et me demande d’aller voir sur place ce qu’il en est !

Et là, croyez moi j’ai crû dans un premier temps en la voyant que j’allais perdre connaissance……..ensuite j’ai tourné en rond……. fais des aller retour dans les couloirs en me disant, ce n’est pas possible…… Virginie c’est juste un cauchemar, ce que tu vois ne peut exister….

 

Pierre pendant plusieurs semaines, pensant avoir le champ libre l’a drogué à mort de médicaments et d’alcool…….a tel point qu’elle avait des escarres aux fesses et aux pieds, ce qui signifie que mamie ne s’était pas levé pendant plusieurs semaines….elle baignait dans ses excréments…..ne mangeait pas……mais la carte bleue de mamie, elle fonctionnait !!!

Nous avons découvert sur ces relevés de comptes bancaires des retraits de 400 euros, des restaurants etc…toute sa retraite y passait.

Des que mamie avait un sursaut de lucidité, il la frappait et justement ce jour là elle avait dû résister…….d’ou SA version des faits…. « Elle ma frappé !!! »

Dans l’état où elle était…….comment cela aurait-il pu être possible !!!

Il avait réussi à faire interner mamie……..la faisant passer pour folle.

 

Au CHS, ma vision de mamie fût celle d’ une morte vivante sur une chaise roulante, la bouche entrouverte, ne pouvant presque plus parler tellement son visage était roué de coups…….amaigri à tel point que l’on aurait pu facilement s’imaginer quelle sortait d’un camp de concentration….

Entouré de grand malades mentaux, car au CHS ils n’avaient paraît-il plus de place en gériatrie, ni chez les alcooliques alors on l’a casé ou on pouvait !!!

Elle ne recevait donc pas les soins appropriés à son état et passait ses journées en chaise roulante les yeux dans le néant…..

Elle n’avait même pas ses habits, c’était de la récupération, qui de plus était deux fois trop grande pour elle.

Pierre l’avait abandonné là sans dignité aucune…….

La seule chose qu’elle réussit à me dire avec grande peine, sans pouvoir bouger la mâchoire fût, « aide-moi, il va me tuer ! »

Aujourd’hui, je me dit que certainement il a du y penser……d’autant qu’il avait poussé le vice à l’emmener chez le notaire pour lui faire changer son testament.

Notaire qui par ailleurs n’a jamais pu expliquer ni a moi, ni a maman, comment il avait accepté de faire un tel acte dans l’état ou elle se trouvait déjà !!!

Vous l’aurez compris, l’argent peut tout…surtout le pire……

Et la police dans tout cela ?

Car bien sûr, je me suis empressée de les prévenir…….ils refusaient de prendre ma plainte !!!

Il valait mieux que j’aille déposer dans la ville ou mamie était interné et dans le commissariat de la ville ou mamie était interné on me répondait d’aller déposer à son lieu de résidence !!!

Franchement, on sentait bien qu’on les embêtait plutôt qu’autre chose !!!

Et puis vous comprenez, peut-être aimait-elle les coups et puis avec l’alcool, hein, allez savoir……en plus a 73 ans cela n’intéresse personne….

Croyez moi, il y a de quoi être écoeuré……

Même la main courante on me l’a refusé….vraiment ils doivent avoir de gros problèmes d’arthrose dans les mains dans le coin !

 

Ma première réaction fût de vouloir sortir mamie illico presto de cet endroit morbide qu’était ce CHS, car j’avais l’intuition qu’elle n’en ressortirait pas vivante si elle y restait plus longtemps !

Je me suis heurté au veto de la psychiatre, qui visiblement se prenait pour la reine mère !!!

Car mamie avait été interné par Pierre avec l’aval de deux médecins.

Et puis, la psy de me dire, « vous savez peut-être que vous devez respecter son choix de vie » !!!

Ah bon, c’est vrai suis-je bête, mamie doit aimer être droguée et battu !!!

C’est son choix de vie, surtout qu’elle n’a plus sa conscience !!!

Donc impossible pour moi de la sortir de là….

Dans le même temps je m’était rendu à l’appartement de mamie pour lui apporter des affaires décentes et là, surprise, Pierre avait changé les serrures !!!

Nous avons donc maman et moi essayé de joindre la tutrice de Pierre, qui nous faisais comprendre que nous étions folles et que tout allait très bien, fin du débat.

Surtout on ne prend aucune responsabilités……..on fait l’autruche c’est moins fatiguant.

Car, par la suite elle n’a plus jamais voulu nous répondre au téléphone !!!

En réalité, la tutrice ne voulait surtout pas qu’on lui complique sa petite vie tranquille….des fois qu’elle aurait dû s’investir !!!

C’est grave…….très grave.

Et puis, là encore, une femme de 73 ans pfffffff, franchement on s’en tape.

J’ai donc dû faire ouvrir la porte par un serrurier, alors que ma grand-mère était locataire principal !!!

Et comme le serrurier n’a pu l’ouvrir simplement et qu’il a dû avoir recours au pied de biche, il a fallu rembourser la porte au propriétaire ce qui est normal.

Seulement malgré toutes les explications fournies, il a fallu que cela soit mamie qui règle la facture !!!

Et c’est anormal, c’était à Pierre qu’il incombait de régler cette facture, qui de plus était de la modique somme de 1500 euros !!!

La porte était blindée, avec une peinture je ne sais plus quoi……. !!!!

Dans la foulée, j’ai demandé la mise sous tutelle de ma grand-mère pour la protéger……là encore, jugement a l’emporte pièce, on ne veut plus s’emmerder (excusez moi du terme), la juge m’a dit que je mettais trop de passion dans le sauvetage de ma grand-mère !!!

Dieu merci, que je sois passionnée alors, sinon elle serait morte !!!

 

Environs un mois s’est écoulé, ma grand-mère toujours prostrée dans sa chaise roulante n’avait cependant plus de marques  des coups qui lui avaient été affligé par Pierre, il lui restait tout de même ses escarres très longues à soigner.

Je la visitais tous les week-ends…..et puis un dimanche, une infirmière nous prend à part moi et mon époux et nous confie que mamie a eue un « petit incident » mais rien de grave selon elle…..

Elle ouvre la porte et là le cauchemar continue, mamie était allongé, les yeux remplis  d’effrois, elle m’appelait a l’aide pour la seconde fois mais cette fois ci du regard.

Son visage était boursouflé par les coups reçus, les yeux injectés de sang……je regarde l’infirmière et lui demande ce qu’il s’est passé ?!

Elle me répond qu’une de leur malade, se croyant possédé par satan lui a sauté dessus et la frappé de multiples coups de poing au visage !!!

Stupéfaite, je commence par lui dire qu’ils auraient au moins pu nous prévenir moi ou maman par téléphone, l’infirmière me répond que vu ce « petit » incident, ils n’ont pas souhaité nous affoler !!!

La vérité c’est qu’ils ont du penser qu’avec un peu de chance, je ne viendrais pas tous les week-ends et qu’avec un peu de chance, je ne verrai rien et que même si mamie m’en avait parlé ils auraient sans doute affirmé qu’elle perdait la tête….

Car une chose est sûre, il y a eu défaut de surveillance de la part des infirmières ce jour là…….car vous devez savoir que les photos que j’ai réussi a prendre en cachette (car j’ai pensé a l’époque que personne allait me croire !) et qui sont sur le blog ont été prises le dimanche, alors que les coups eux dataient du lundi…..je vous laisse imaginer son visage le jour même !!!

Mamie m’a dit par la suite avoir eue la peur de sa vie et croyez moi elle n’est pas de nature craintive.

Et d’ajouter, qu’elle a sentie sa molaire bouger !

Cette malade a dû la battre un bon moment…….. Que faisaient les infirmières ?

Elles fumaient une cigarette ?!

Elles buvaient leur petit café ?!

Finalement, j’ai exploité ce fait pour faire sortir mamie de ce lieu.

J’ai tout d’abord exigé un certificat médical attestant les coups que mamie avait reçus, dont je vous cite le texte :

« Je soussigné Docteur ……….

Avoir constaté, suite à une agression par une autre patiente, les lésions suivantes :

- œdème facial,

- ecchymose périorbitaire droite,

- hémorragie de l’œil droit,

- douleur oculaire et céphalée »

Un fond de l’œil a été fait ainsi qu’un scanner du crâne……..mais bon comme ils disent « c’est un petit incident ».

Alors un grave incident chez eux, c’est quoi ? La mort ???!!!

Ensuite la psychiatre s’est montrée moins « mordante » !

Et a accepté que je fasse partir mamie dans un autre établissement, ce qui là aussi ne fût pas une mince affaire car l’hôpital n’était pas adapté à son cas et les établissement spécialisés pour dépressifs ou alcooliques refusaient de recevoir mamie à cause de ses escarres qui selon eux nécessitaient des soins particuliers, qu’ils ne pouvaient pas fournir.

J’ai quand même fini par trouver mais non sans mal et en sachant qu’il m’a bien été spécifié que ce n’était que du transitoire !!!

Pour faire sortir mamie de son CHS, j’ai dû affronter dans le bureau de la psychiatre, « la reine mère donc, entouré des ses ouailles, deux médecins, des infirmières visiblement très mal à l’aise, qui ont tout mis en œuvre afin de m’impressionner en nombre pour m’expliquer que s’était décidément un fâcheux incident ».

Pas le moins impressionné du tout, je les ai tous fixé droit dans les yeux avec je dois le dire, l’envie de leur cracher dessus !

Ils ont tout de même osez demandé à mamie si elle voulait partir, ce sur quoi elle a répondu un « oui », qui croyez moi venait du cœur !!!

Ensuite, il m’a fallu affronter le regard de la directrice du nouvel établissement, qui bien sur n’étant pas au courant de la situation, me dévisageait d’un air de dire…….voilà comment on prend soin de sa grand-mère.

Croyez moi, là encore il faut ravaler sa fierté !!!

 

      Retour au commissariat de nôtre ville pour qu’un policier vienne

      chercher la plainte de mamie concernant ses coups reçus au CHS…

      et vous savez quoi ???Ils n’avaient pas le temps !!!

J’ai dû m’y rendre trois fois en insistant, en leur cassant les pieds pour qu’ils daignent au bout de 15 jours venir prendre sa déposition.

Car, il était évident que je ne comptais pas en rester là !!!

J’ai ensuite trouvé une avocate, car j’ai pensé qu’une femme serait plus sensible à son dossier, je lui ai transmis les photos, le certificat médical, le dépôt de plainte de mamie, enfin tout se qu’il fallait pour intenter une procédure contre l’établissement.

L’avocate a fait une demande d’aide judiciaire car mamie était sur la paille…….merci Pierre, et sa retraite dorénavant ne passait que pour le nouvel endroit ou nous l’avons installé, une maison de retraite ou elle a retrouvé toute se dignité !

Seulement malgré tout ces explications la demande d’aide fût accordé que partiellement et vraiment une infime partie….nous n’avions pas les moyens financiers de payer l’avocate, j’ai donc essayé de voir avec elle, si elle pouvait défendre mamie et prendre ses honoraires sur les dommages et intérêts qu’elle était de toute façon sur d’obtenir au vu des preuves fournies.

Elle a refusé, sans d’ailleurs me fournir la moindre explication…..qu’en penser, avait elle peur de s’en prendre a une trop grande administration géré par l’état ?

Toujours est-il que j’ai récupéré le dossier et qu’aujourd'hui quelque part le combat est gagné car cela ne restera pas dans l’ombre grâce à ce blog….

 

Je tiens a remercier particulièrement mon époux, qui jusqu’au bout m’a soutenu……me récupérant souvent dans un état psychologique lamentable.

Mais qui jamais, ne m’a demandé d’arrêter le combat…..

Merci a lui, d’avoir souvent porté mamie dans ses bras lorsqu’il fallait la déplacer et que la chaise roulante ne pouvait pas l’accompagner.

Sans lui, je serais devenue folle.

Merci pour sa patience, sa protection, son amour inconditionnel pour moi…..

Merci pour son intelligence du cœur….

 

Liens pour la maltraitance des personnes âgées :

 

AFPAP

http://www.afpap.org/

AFBAH devenu HABEO

 http://www.habeo.org/index.php

 

Lien pour la lutte contre l'alcoolisme :

 

ANPAA

 http://www.anpaa.asso.fr/

     

   

 

 

Commentaires

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Continuez

Écrit par : serrurier paris 14 | 21/07/2014

Je vous approuve pour votre critique. c'est un vrai œuvre d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.